Click here to view and discuss this page in DocCommentXchange. In the future, you will be sent there automatically.

SQL Anywhere 11.0.1 (Français) » Aide contextuelle » Aide de la fenêtre Configuration ODBC » Pilote ODBC de SQL Anywhere

 

Fenêtre Configuration ODBC : onglet ODBC

Cet onglet apparaît uniquement lorsque vous créez ou modifiez des sources de données ODBC.

Il comporte les éléments suivants :

Nom de source de données   Saisissez un nom pour identifier cette source de données ODBC. Vous pouvez saisir n'importe quel nom descriptif (les espaces sont autorisés), mais il est préférable de choisir un nom court car vous risquez de devoir l'insérer dans des chaînes de connexion.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la section DataSourceName connection parameter [DSN].

Description   Vous pouvez fournir une description de la source de données. Elle vous permettra à vous ou à vos utilisateurs d'identifier cette source dans la liste des sources de données disponibles. Ce champ est facultatif.

Niveau d'isolement   Saisissez une valeur numérique pour indiquer le niveau d'isolement initial de cette source de données :

  • 0   Ce niveau d'isolement est également appelé RU (Read Uncommitted). Il s'agit du niveau de concurrence d'accès maximal mais il est possible que des lectures de données modifiées (dirty reads), des lectures non répétables et des lignes fantômes soient observées dans les jeux de résultats. C'est le niveau d'isolement par défaut.

  • 1   Ce niveau d'isolement est également appelé RC (Read Committed). Il assure une concurrence d'accès inférieure à celle du niveau 0, mais élimine certaines incohérences observées dans les jeux de résultats avec le niveau 0. S'il est possible que des lectures non répétables et des lignes fantômes se produisent, les lectures de données modifiées sont en revanche exclues.

  • 2   Ce niveau d'isolement est également appelé RR (Repeatable Read). Des lignes fantômes peuvent exister. Les lectures de données modifiées et les lignes non répétables sont exclues.

  • 3   Ce niveau d'isolement est également appelé niveau sérialisable. Il offre la concurrence d'accès la moins élevée et constitue le niveau d'isolement le plus strict. Les lectures de données modifiées, les lectures non répétables et les lignes fantômes sont exclues.

  • snapshot   Ce niveau d'isolement utilise un cliché des données validées dès que la transaction lit, insère, met à jour ou supprime la première ligne.

  • statement-snapshot   Ce niveau d'isolement utilise un cliché des données validées dès que l'instruction lit la première ligne. Chaque instruction de la transaction voit un cliché de données pris à un moment différent.

  • readonly-statement-snapshot   Pour les instructions en lecture seule, ce niveau d'isolement utilise un cliché des données validées depuis la lecture de la première ligne. Chaque instruction de la transaction voit un cliché de données pris à un moment différent. Pour les instructions INSERT, UPDATE et DELETE, utilisez le niveau d'isolement spécifié par l'option updatable_statement_isolation (il peut s'agir du niveau 0 (niveau par défaut), 1, 2 ou 3).

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section updatable_statement_isolation option [database].

Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Choosing isolation levels.

Applications Microsoft (clés dans SQLStatistics)   Sélectionnez cette option pour que la fonction SQLStatistics renvoie des clés étrangères. Selon la spécification ODBC, SQLStatistics ne doit renvoyer aucune clé primaire ni étrangère. Toutefois, certaines applications Microsoft (comme Visual Basic et Access) supposent que cette fonction renvoie des clés primaires et étrangères.

Applications Delphi   Cochez cette case si les applications que vous utilisez pour créer votre source de données sont développées à l'aide de l'outil Borland Delphi.

Si cette case est cochée, une seule valeur de signet est affectée à chaque ligne, au lieu de deux (une pour les lectures ascendantes et une autre pour les lectures descendantes).

Delphi ne peut pas gérer plusieurs valeurs de signet pour une ligne. Si cette case n'est pas cochée, les performances du curseur avec défilement risquent de se dégrader car le défilement doit toujours être effectué depuis le point de départ du curseur jusqu'à la ligne recherchée afin d'obtenir une valeur de signet correcte.

Supprimer les avertissements de lecture   Sélectionnez cette option si vous voulez supprimer les messages d'avertissement renvoyés par le serveur de base de données lors d'une lecture.

Les versions 8.0 et ultérieures du serveur de base de données renvoient un nombre d'avertissements de lecture plus important que les versions précédentes du logiciel. Pour les applications qui sont déployées avec une version antérieure du logiciel, sélectionnez cette option pour assurer une gestion correcte des avertissements d'extraction.

Empêcher les erreurs incap. pilote   Le pilote ODBC de SQL Anywhere renvoie une erreur de type Incapacité du pilote car il ne supporte pas les qualificatifs. Certaines applications ODBC ne gèrent pas correctement cette erreur. Sélectionnez cette option pour empêcher ce code d'erreur d'être renvoyé et ainsi permettre à ces applications de fonctionner.

Retarder AutoCommit jusqu'à la fin de l'instruction   Sélectionnez cette option pour retarder la validation jusqu'à la fin d'une instruction.

Description du comportement du curseur   Indiquez la fréquence à laquelle un curseur doit être à nouveau décrit lors de l'exécution d'une procédure. Le paramètre par défaut est Si nécessaire.

  • Jamais   Choisissez cette option si vous savez qu'il est inutile de redécrire vos curseurs. Il s'agit d'une opération coûteuse et susceptible de réduire les performances.

  • Si nécessaire   Si vous choisissez cette option, le pilote ODBC détermine si un curseur doit être décrit de nouveau ou non. La présence d'une clause RESULT dans votre procédure empêche les applications ODBC de décrire à nouveau le jeu de résultats lorsqu'un curseur est ouvert. Il s'agit du paramètre par défaut.

  • Toujours   Le curseur est décrit chaque fois qu'il est ouvert. Si vous utilisez des procédures Transact-SQL ou des procédures qui renvoient plusieurs jeux de résultats, vous devez décrire le curseur chaque fois qu'il est ouvert.

Convertis.   Le convertisseur assure la conversion des caractères entre les pages de code ANSI et OEM. La plupart des bases de données n'ont pas besoin de convertisseur car le gestionnaire de pilote ODBC effectue automatiquement une conversion entre le jeu de caractères du client et celui de la base de données. Si votre base de données utilise une page de code ANSI (paramètre par défaut), ne sélectionnez aucun convertisseur.

Si vous avez besoin d'un convertisseur, cliquez sur Choisir convertisseur et effectuez votre sélection dans la liste des convertisseurs installés.

  • Choisir convertisseur   Cliquez sur ce bouton pour sélectionner le convertisseur ODBC dont vous avez besoin dans la liste des convertisseurs installés.

Tester la connexion   Cet outil vérifie si les informations fournies permettent une connexion correcte. Pour que le test aboutisse, vous devez spécifier un ID utilisateur et un mot de passe dans l'onglet Connexion.

Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Create ODBC data sources using the ODBC Administrator.