Click here to view and discuss this page in DocCommentXchange. In the future, you will be sent there automatically.

SAP Sybase SQL Anywhere, on-demand edition 1.0 Support Package 3 » SAP Sybase SQL Anywhere, on-demand edition 1.0 » Installation

 

Installation et initialisation d'un nuage (Linux)

Installez, initialisez et configurez votre nuage.

Prérequis

La configuration minimale prise en charge comprend deux partenaires et un arbitre de nuage, avec la haute disponibilité activée. Les partenaires du nuage sont des serveurs identiques qui supervisent l'ensemble de l'activité entre les hôtes et les serveurs du nuage. Chacun des partenaires et l'arbitre doivent être installés sur des ordinateurs distincts pour garantir la disponibilité constante du nuage en cas de défaillance d'un ordinateur. De plus, les deux partenaires du nuage doivent s'exécuter sur le même système d'exploitation et être connectés à Internet pour pouvoir envoyer des données au serveur de gestion des utilisations. Ils sont supposés être en cours d'exécution en pemanence. Ils doivent également pouvoir accéder à vos serveurs SMTP pour envoyer des emails d'alerte.

  • Synchronisation du fuseau horaire   Vous installez le logiciel hôte du nuage sur trois ordinateurs qu'il faut synchroniser à 30 secondes près (heure UTC).

  • Règles relatives aux noms d'hôte   Par défaut, le nom de l'hôte est le nom de l'ordinateur. Un nom d'hôte ne peut contenir que les caractères suivants : a-z, A-Z, 0-9, le tiret (-), le point (.) et le tiret bas (_). Le nom de l'hôte dépend de l'ordinateur sur lequel il s'exécute.

  • Connexions TCP/IP autorisées par les pare-feux   Sur chaque hôte que vous ajoutez dans le nuage, configurez le pare-feu de sorte qu'il autorise les connexions TCP/IP sur les ports TCP/IP, HTTP et HTTPS utilisés par les différents serveurs de nuage installés sur l'hôte. De la même façon, configurez tous les pare-feux, qu'il s'agisse du pare-feu personnel de l'hôte ou d'un proxy entre l'hôte et le serveur de nuage, de manière à autoriser les connexions TCP/IP sur les ports TCP/IP, HTTP et HTTPS qu'utilise le serveur de nuage.

    Si votre pare-feu bloque les connexions entrantes par application, configurez-le pour autoriser les connexions à l'exécutable dbsrv16. En outre, s'il bloque les connexions sortantes par application, configurez-le pour autoriser les connexions sortantes provenant de tous les exécutables du nuage.

    Si les pare-feux ne sont pas correctement configurés, les connexions peuvent échouer, entraînant un dysfonctionnement du nuage.

  • Adobe Flash requis par la console du nuage   La console du nuage, principale interface utilisateur permettant son administration, nécessite Adobe Flash. Installez Adobe Flash sur tous les hôtes destinés à administrer le nuage.

Contexte et remarques

Vous avez choisi les trois ordinateurs qui vont jouer les rôles de partenaire et d'arbitre du nuage. Vous êtes maintenant prêt à installer le logiciel de nuage sur le premier d'entre eux.

Conseil

Vous définissez plusieurs mots de passe au cours du processus d'installation, dont certains ne pourront pas être modifiés pendant toute la durée de vie du nuage. Pensez à les noter et à les conserver en lieu sûr.

 Installation et configuration du premier partenaire du nuage

Exécutez le programme d'installation du nuage en tant qu'utilisateur racine.

  1. Rendez-vous sur [external link] http://response.sybase.com/forms/SQLAOnDemandReg pour demander le logiciel SAP Sybase SQL Anywhere, on-demand edition 1.0 Support Package 3. Vous recevrez un email contenant sa clé d'enregistrement et un lien pour le télécharger.

  2. Téléchargez le logiciel et exécutez le programme d'installation (setup) en acceptant toutes les options par défaut. A l'invite, spécifiez la clé qui vous a été fournie lors de l'enregistrement.

    Le répertoire d'installation du nuage par défaut est /opt/saondemand100/.

  3. Au terme de l'installation, vous êtes invité à créer un nuage. Acceptez l'invite.

    Le programme d'installation lance l'utilitaire d'initialisation du nuage présent dans le répertoire d'installation du nuage. Par exemple : /opt/saondemand100/sa-linux64-x64-12.0.1.3641-1.0.0.3596/bin64s/dbcloudinit).

    Attention

    N'exécutez pas cet utilitaire quand le nuage est opérationnel, sauf si vous avez l'intention de supprimer ce dernier pour en créer un autre. En effet, toutes les données du nuage (notamment les bases mutualisées) sont supprimées de façon irréversible. Avant d'exécuter cet utilitaire, supprimez tous les hôtes, à l'exception du dernier partenaire, puis arrêtez le nuage.

  4. Renseignez le champ Saisissez le nom du nuage.

    Le nom du nuage doit respecter les règles relatives aux noms d'objet. Voir Restrictions et remarques relatives aux identificateurs et aux noms d'objet du nuage.

  5. Renseignez le champ Saisissez le code de langue en deux lettres du nuage.

  6. Créez l'administrateur du nuage en fournissant un ID utilisateur, un mot de passe et un nom complet.

  7. Dans le champ Indiquez comment cet hôte sera géré par le nuage, spécifiez l'adressage dynamique ou statique. Si vous ne savez pas quelle option choisir, vérifiez auprès de votre administrateur système comment l'adressage est configuré sur votre réseau.

  8. Dans le champ Saisissez le nom de compte d'utilisateur sous lequel le serveur de nuage doit s'exécuter, spécifiez le compte d'utilisateur Linux depuis lequel le nuage sera exécuté.

    Remarque

    N'exécutez pas le nuage à partir du compte d'utilisateur racine dans un système de production.

  9. Pour le paramètrage des ports, si vous avez spécifié un utilisateur non-racine à l'étape précédente, les paramètres des ports par défaut pour HTTP et HTTPS sont : TCP/IP : 2638, HTTP : 40800, HTTPS : 40400. Pour l'utilisateur racine, les paramètres des ports par défaut sont : TCP/IP : 2638, HTTP : 80 et HTTPS : 443.

    Si un message d'erreur signale qu'un port est déjà utilisé, indiquez le numéro d'un port disponible.

  10. Renseignez le champ Indiquez la clé de cryptage. Cette clé doit comporter uniquement des caractères ASCII de 7 bits pour pouvoir être représentée dans tous les systèmes d'exploitation et dans tous les jeux de caractères sur les hôtes de nuage. La clé de cryptage sert à crypter le nuage. Par défaut, le nuage utilise le cryptage RSA. Pour utiliser le cryptage FIPS, vous pouvez accepter Souhaitez-vous utiliser le cryptage certifié FIPS ? Il est impossible de revenir sur le choix de cette option une fois le nuage créé.

    Renseignez le champ Saisissez la clé des fonctionnalités de sécurité.

    La clé des fonctionnalités de sécurité sert à mettre en œuvre l'isolement de la base de données mutualisée. Elle ne peut contenir que des caractères ASCII de 7 bits et sa longueur doit être comprise entre 6 et 128 caractères. Une clé des fonctionnalités de sécurité ne peut pas :

    • commencer ou se terminer par un espace ou une apostrophe,
    • contenir une barre oblique inverse, des guillemets ou un point-virgule,
    • contenir un caractère de contrôle (dont la valeur ordinale est inférieure à 32 ou dont la valeur de caractère est égale à 127).

    La clé des fonctionnalités de sécurité sert à mettre en œuvre l'isolement de la base de données mutualisée.

  11. Renseignez le champ Choisissez le certificat qu'utilisera le nuage. Si vous n'avez pas de certificat, le nuage en crée un pour vous (cryptage RSA avec une clé 2048 bits).

    Remarque

    Le nuage utilise les certificats pour sécuriser la communication entre les serveurs et la console du nuage. Les certificats non signés peuvent générer des avertissements dans le navigateur lorsque vous tentez d'accéder à la console du nuage. Vous pouvez les ignorer en toute sécurité en environnement de développement. En revanche, pour renforcer la sécurité en environnement de production, préférez un certificat signé.

 Installation et configuration du deuxième partenaire et de l'arbitre du nuage

Vous êtes sur le point de créer une installation d'hôte pour installer le logiciel de nuage sur les ordinateurs désignés comme second partenaire et arbitre du nuage. Utilisez le site Web Créer une installation d'hôte (https://host-name:port-number/dbcloud/addhost) pour créer une installation d'hôte. La page Web Créer une installation d'hôte crée un fichier nommé dbcloudaddhost à exécuter sur les deux ordinateurs. Il ne s'agit pas de l'installation d'hôte, mais d'un fichier qui, lorsqu'il est exécuté, extrait du nuage le logiciel d'installation d'hôte que vous avez créé et l'exécute.

Chaque installation d'hôte est propre à un système d'exploitation et à un type d'installation. Les instructions suivantes supposent que l'ordinateur désigné comme arbitre du nuage s'exécute sur le même système d'exploitation et le même type d'installation que les partenaires, et que vous créez une seule installation d'hôte à exécuter sur les deux ordinateurs restants. Si le type d'installation est différent, créez deux installations d'hôte (en utilisant la page Web Créer une installation d'hôte deux fois). Si le serveur arbitre doit s'exécuter sur système d'exploitation est différent, téléchargez le logiciel de nuage correspondant.

  1. Sur l'ordinateur sur lequel vous avez installé le premier partenaire, cliquez sur Hôtes dans la console du nuage.

  2. Dans le panneau Hôtes, cliquez sur Créer une installation d'hôte. Si vous y êtes invité, acceptez le certificat et continuez.

    Si vous ne pouvez pas accéder à la console du nuage, rendez-vous sur https://host-name:port-number/dbcloud/addhost.

  3. Dans le champ Type d'installation d'hôte, sélectionnez Utilisations multiples car vous allez utiliser le programme d'installation deux fois : sur l'ordinateur qui servira de partenaire du nuage et sur celui qui servira d'arbitre du nuage.

  4. Dans le champ Valable pendant (jours), spécifiez le nombre de jours pendant lesquels l'installation restera disponible avant d'être supprimée de son emplacement de stockage dans le nuage, ou bien acceptez la valeur par défaut (recommandé).

  5. En réponse à L'installation peut être exécutée sur, sélectionnez Installation limitée et indiquez le nom et/ou l'adresse IP des ordinateurs hébergeant le partenaire et l'arbitre du nuage (recommandé) ou acceptez la valeur par défaut Installation non limitée.

  6. Dans le champ Version d'installation, sélectionnez la plate-forme/le type d'hôte sur laquelle/lequel exécuter l'installation d'hôte.

  7. Dans le champ Répertoires d'installation, spécifiez l'emplacement où installer le logiciel et les données du nuage, ou bien acceptez les valeurs par défaut (recommandé).

  8. Dans le champ Ports du serveur, acceptez les ports par défaut qu'utiliseront les serveurs de nuage (recommandé) ou spécifiez-en d'autres.

  9. Conservez l'option Créer et démarrer un serveur de nuage sur l'hôte sélectionnée.

  10. Cliquez sur Créer et télécharger pour générer le fichier dbcloudaddhost et le télécharger. Le fichier est alors transféré à l'emplacement de téléchargement par défaut de votre navigateur.

  11. Exécutez la commande suivante :

    chmod +x dbcloudaddhost
  12. Copiez dbcloudaddhost sur les ordinateurs qui doivent héberger le deuxième partenaire et l'arbitre du nuage, puis exécutez-le.

  13. Spécifiez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe sur le nuage lorsque vous y êtes invité.

    Le fichier dbcloudaddhost effectue les opérations suivantes :

    • Il télécharge le logiciel de nuage approprié sur l'hôte en cours d'installation.

    • Il installe le logiciel de nuage.

    • Il ajoute l'hôte dans le nuage.

    • Il crée et démarre un serveur de nuage.

    • Il nettoie les fichiers d'installation locaux.

  14. Après avoir exécuté le fichier dbcloudaddhost sur les deux machines, connectez-vous à la console du nuage à partir d'un navigateur doté d'Adobe Flash pour confirmer la présence des trois serveurs dans le nuage.

  15. Dans la console du nuage, cliquez sur Vue d'ensemble.

  16. Repérez la section Haute disponibilité, puis cliquez sur le lien Configurer la haute disponibilité situé en dessous.

  17. Dans la fenêtre Haute disponibilité du nuage, définissez le partenaire et l'arbitre du nuage en sélectionnant les serveurs exécutés sur les hôtes installés, puis cliquez sur Terminer.

    La haute disponibilité est à présent configurée et activée, et la configuration du nuage terminée. Vous pouvez commencer à ajouter des bases de données mutualisées dans le nuage.

Résultats

Votre nuage est à présent initialisé et prêt à être utilisé.

Suivant

Activez votre nuage.

Vous pouvez maintenant ajouter d'autres serveurs et hôtes, ainsi que des bases de données mutualisées dans le nuage.

 Voir aussi